mardi 17 mars 2015

Orange veut devenir un employeur à la fois digital et humain

Avec son plan stratégique Essentiels2020, l’opérateur entend définitivement tourner la page de la crise des suicides. Il souhaite que, d’ici cinq ans, que neuf salariés sur dix recommandent Orange comme employeur.


Crédit : Orange
Ne plus accoler le nom d’Orange avec la crise des suicides qui avait ébranlé le groupe à la fin des années 2000. Déjà, lors de l’élaboration du plan stratégique précédent – « Conquêtes 2015 » - son PDG, Stéphane Richard avait étroitement associé ses quelque 156 000 salariés, dont 99 400 en France.

Le nouveau plan, « Essentiels2020 », affiche une ambition forte. Que d’ici 5 ans, 9 salariés sur 10 recommandent Orange comme employeur. « Orange souhaite être une entreprise, à laquelle les femmes et les hommes sont fiers d'appartenir, précise le communiqué de presse. Le groupe veut construire un nouveau modèle d'employeur digital et humain, qui reposera sur une expérience salarié de qualité. »

Ce qui suppose d’assurer l’évolution des compétences dans un secteur, le numérique, particulièrement mouvant. Le groupe mise sur le digital avec comme objectif de dispenser, en 2018, la moitié de ses formations en ligne via l’e-learning, les MOOCs ou les serious games.

Au niveau managérial, Orange mettre en place « de nouveaux modes de fonctionnement plus agiles et plus collaboratifs, contribuant aussi à la qualité de vie au travail ». Une attention toute particulière sera portée aux outils qu’il met à disposition de ses salariés en contact avec le client. Pour réduire le stress au travail, Orange s’est fait le chantre du droit à la déconnexion des salariés.

Il s’agit aussi de donner davantage d’autonomie aux collaborateurs en renforçant la confiance et la responsabilité que leurs portent leurs managers. C’est l’un des points-clés du mal-être du groupe qu’avait soulevé le cabinet Technologia en 2010. Enfin, la satisfaction au travail passant également par la rémunération, Orange promeut l'actionnariat salarié, avec l'ambition d'atteindre à terme 10% du capital.

Si on ne peut qu’applaudir que le plan stratégique d’un groupe de cette taille comporte un volet RH aussi important, il couvre aussi des enjeux business. Orange veut augmenter la part des services IT dans son chiffre d’affaires en se concentrant notamment sur les outils de travail des salariés, mobiles et collaboratifs. Orange veut démentir le vieil adage qui veut que les cordonniers soient les plus mal chaussés en servant de vitrine à sa propre offre. 


Orange, le film de la marque par Orange